051207194047.p0jfiivp0_vue_d_un_panneau_installe_par_l_association_francebLe syndrôme de l'ARC plane sur France Alzheimer. La cour des comptes s'interroge sur la répartition de l'argent des donateurs. En effet, seuls 12% de l'argent récolté sert à financer la recherche et ce malgré que le nombre de donateurs ait triplé entre 2000 et 2003. De là à écrire que la maladie soit contagieuse au point que l'on ne sache où passe l'argent , sous le matelas du lit du président de l'association, dans les chaussettes à mamie, dans le micro-ondes de la cafet' ? Voilà une situation bien embarrassante pour ce qui ressemble à une arnaque à la générosité. Gageons que les donateurs-désireux eux de combattre cette terrible maladie-n'oublient pas eux non plus.