deathrace2000Le Claude Berri du Nanar, le prolifique producteur-réalisateur-distributeur Roger Corman, n'aurait pu rêver mieux comme hommage qu'une mise en abyme d'une de ses oeuvres.

Roger Corman, mètre-étalon de la série B est avant tout un producteur avisé qui s'efforçait de dégainer le premier, en sortant une de ses productions maisons avant le Blockbuster attendu tout en bénéficiant de la promotion dudit Blockbuster. Succédanés de la Guerre des Etoiles, Alien, nombreux de ses films et productions durent leur succès à cette technique de parasitage et probablement aussi au fait que Corman proposait un cinéma populaire, 100% action aux scénarios mélangeant allègrement comics, satire sociale, le tout de manière outrancière. Sans nuances mais avec de l'adrénaline.

Pour autant, réduire Roger Corman au rôle systématique de producteur de séries B serait une injustice. En effet, Roger Corman a eu du flair. Le flair du producteur qui a su déniché les talents qui font aujourd'hui les beaux jours d'Hollywood, tels que Ron Howard, Martin Scorcese, Francis Ford Coppola, Joe Dante, Sylvester Stallone. Distributeur de talent qui aura importé Truffaut, Fellini, Kurosawa, Bergman aux Etats-Unis.

Parmi le lot de ses productions, l'une d'elle mérite le détour : Death Race 2000 ( Les saigneurs de la route). En l'an 2000, les Etats-Unis, après une grave crise financière, sont devenus un pays fasciste où tous les ans la Death Race est organisée et médiatisée largement à travers le territoire, avec l'appui du président. La compétition consiste en une course de voitures, les participants devant aller de la côte est à la côte ouest. En chemin, ils marquent des points... en écrasant les passants. Et Death Race 2000 a essaimé : des caméras embarquées sur le capot des voitures, technique que l'on retrouve dans Mad Max au jeu vidéo Carmaggedon, Death Race, trente années plus tard bénéficie d'un remake nommé...Death Race 3000. Roger Corman n'aurait pas trouvé mieux.

Death Race 2000 http://www.cinetudes.com/index.php?action=article&numero=111

Roger Corman http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Corman