majorAprès Transformers et GI Joe, ce sera au tour du Major Matt Mason de connaître la consécration sur grand écran. Les adaptations télévisuelles de gammes de jouets existent depuis fort longtemps mais fait nouveau c'est désormais Hollywood qui s'occupe du placement de produits made in USA, pour le plus grand bonheur des leaders du secteur à savoir Mattel et Hasbro qui voient ainsi le moyen d'écouler leurs produits et de relancer leurs gammes de jouets.

Le phénomène n'est pas récent. Depuis l'entrée massive de la télévision dans les foyers, les diffuseurs avides d'alimenter leurs grilles de programmes ont su se muer en têtes de gondoles afin de promouvoir le secteur du jouet.

En général, les événements étaient concommitants. Peu de temps après la mise sur le marché d'une nouvelle ligne de jouets, une série animée envahissait les petits écrans, série qui bien souvent ne servait que de prétexte à la promotion desdits jouets. Les annonceurs ravis de cette pub sous couvert de divertissement pour enfants jouaient le jeu plaçant leurs pubs avant/pendant/après, la télé vendaient ses espaces publicitaires, les ventes de la gamme de jouet en question augmentaient, tout le monde y trouvait son compte.

Ainsi, GI Joe fût probablement la première gamme de jouet à bénéficier d'un support audiovisuel afin d'accroître ses ventes. La simple poupée mannequin se vît décliner en figurines de petite taille, en plusieurs séries, etc etc, la série télé se chargeant d'assurer le service après-vente.

Les Maîtres de l'Univers, Transformers, Pokémon, toutes ces séries sont à la base des jouets autour desquels fûrent construits des univers, la série animée devenant produit dérivé. Mais c'est là un fait nouveau : Après avoir été diffusées à la télévision, ces séries migrent maintenant vers le cinéma et c'est désormais un duel à distance que se livrent Hasbro et Mattel , duel qui n'a pour but que de relancer de vieilles gammes de jouets qui pour certaines datent de près d'un demi-siècle !

Mattel fût la première à tenter l'adaptation sur grand écran d'une gamme de jouets : Ce fût les Maîtres de l'Univers. L'échec de cette adaptation a calmé les ardeurs des fabricants de jouets qui attendront le tsunami Pokémon avant de retenter l'expérience. Toutefois, le succès du film pokémon est à nuancer : Librement extrapolé de la série animée, elle ne mettait pas en scène des acteurs en chair et en os.

C'est le Transformers de Mickael Bay qui a décomplexé les fabricants de jouets et leur a ouvert les portes du possible. Transformers, gamme de jouets de Hasbro, datant des 80's a su conquérir un nouveau public et jouer sur la fibre nostalgique des anciens enfants désormais parents qui ont cautionné ce spectacle et n'ont pas hésiter à se fendre d'un Optimus Prime pour la bonne cause. Une opération tout bénéfice pour Hasbro qui non seulement se permettait de ressortir la gamme de jouets originale, c'est-à-dire des vieux moules amortis, afin de vendre à prix d'or aux adultes la collection de leur enfance, la nostalgie n'ayant pas de prix, les jeunes adultes/parents ont cassé leurs tirelires afin de s'offrir un bout d'enfance, les enfants quant à eux se régalant avec les produits dérivés du film et de la nouvelle série télé qui s'en suivit : Transformers Animated.

Fort de ce succès, Hasbro, de concert avec l'équipe DreamWorks commettra cette année un deuxième opus. Et Hasbro ne compte pas en rester là et va décliner au cinéma l'une de ses créations les plus populaires : GI Joe ! 

Comme pour les Transformers, le film se voudra avant tout un spectacle familial, pyrotechnique, au scénario mannichéen, linéaire, une séance pop-corn et bubble-gum aux accents régressifs infantilisants jouant sur la partie reptilienne des cerveaux pour un moment de toute-puissance savamment orchestrée qui aura pour conséquences de (re)nouer avec les jouets en question.

Forcément, l'autre géant du jouet Mattel ne saurait passer à compter de l'aubaine que constitue cette énorme publicité d'une heure et demie et va proposer un film basée sur une gamme de jouets des années 70 : Major Matt Mason ! Aventures lunaires au programme, avec Tom Hanks dans le rôle titre. Un Blockbuster qui sera l'occasion pour Mattel de relancer cette vieille gamme de jouets.

Il se murmure que John Stevenson serait tenté par une nouvelle adaptation des Maîtres de l'Univers...