L'ÉLÈVE DUCOBU : TEASER 1 Avec Elie Semoun... par baryla

La thématique de l’école et l’adaptation cinématographique d’une oeuvre populaire semble une alliance pérenne et l'actualité, une fois de plus, nous prouve souvent l'attachement des français à leur "école".

La rentrée 2011 s’annonce dissipée. Les fermetures de classe se multiplient bien que le nombre de nouveaux élèves à accueillir ne cesse d’augmenter, ne laissant bientôt au Mammouth que la peau sur les os. De facto, la forte mobilisation des élus, familles et parents d’élèves déterminés démontrent bien l’attachement des français à maintenir leurs écoles dans leurs villes et villages.

Fortement ancré dans l’imaginaire collectif, à mi-chemin de l’image d’Epinal et du fait divers, l’école fût souvent le théâtre de nombreuses œuvres artistiques. D’ailleurs depuis quelques années, le cinéma se plaît à traiter de l’univers de l’école et des écoliers, notamment en cherchant son inspiration dans la littérature pour jeunesse, dans la bande dessinée. A ce titre d'ailleurs, force est de constater que les producteurs hexagonaux font parfois aussi preuve d’imagination que leurs homologues américains et vont puiser dans des arts populaires connexes des recettes éprouvées adaptables au cinéma sans grosse prise de risque.

Nul doute que l’adaptation filmique à succès du « Petit Nicolas » a  donné des idées aux producteurs de cinéma, car après la turbulente mèche blonde de « Titeuf », le grand écran accueillera bientôt les aventures d’un autre cancre célèbre de la bande dessinée : « L’élève Ducobu ». Ici, pas de dessin animé mais un film en live-motion, au casting alléchant, Elie Semoun et Denis Podalydès en tête.

Reste à savoir si les producteurs ont trouvé la martingale du Box-Office. Pour « l’élève Ducobu », le carnet de notes tombera le 22 Juin. Décidément, la thématique de l’école et l’adaptation cinématographique d’une oeuvre populaire semble une alliance pérenne. Un remake de «  la guerre des boutons » par Yann Samuel est annoncé en 2012.